L'association harmonieuse du corps et de l'esprit par la voix

Enseigner et pratiquer
le chant

Solfège et intonation


Voici à présent du solfège à chanter, vous pouvez donc solfier. La tessiture restera toujours prudente et universelle.
La voix moyenne s'étend généralement du do (1er.ligne supplémentaire au-dessous de la portée) au fa (5éme.ligne de la portée).

Dès le début des exercices d'intonation (de justesse), vérifiez votre posture. L'émission de votre voix sera agréable (bien posée), les sons bien tenus, la prononciation des syllabes distincte, sans dureté.
Il faut solfier sans effort, en respirant amplement, sans serrer le kiki ! car Crier n'est pas chanter.

Intonation


Le diapason donne la note la, point de repère au moyen duquel on trouve la hauteur de la note (l'intonation) qui commence le morceau à chanter.
Les exercices d'intonation ont pour but d'habituer à émettre des sons justes et à apprécier les rapports que ces sons ont entre eux.
Certains utilisent leur téléphone fixe qui donne le la dans l'écouteur. D'autres préfèrent l'aide d'un diapason électronique ou d'un clavier mais il est tentant de jouer toutes les notes sur le clavier !

Exercices :Cliquez pour entendre

Cliquez pour entendre


Cliquez pour entendre

Lecture de la musique

Pour s'exercer à lire la musique, on commence par faire la lecture rythmique du morceau que l'on veut étudier, puis on le solfie, ensuite on le vocalise et enfin on le chante, avec les paroles (voir aussi l'éditorial).

  • Faire la lecture rythmique, c'est lire les notes en battant la mesure sans les chanter.
  • Solfier, c'est émettre le son exact et la valeur de durée de chaque note, en nommant cette note.
  • Vocaliser, c'est émettre le son de chaque note sur la voyelle a sans nommer la note.


Cliquez pour entendre

Précédent (La note pointée)

Suivant (Les intervalles)

Sommaire Solfège:

Version imprimable de cette page
Version imprimable


Mentions Légales

Conception du site corpsyphonie: www.rmarc.net
 CopyrightFrance.com
Surveillance :